Bon, et bien, une fois n'est pas coutume, c'est un coup de gueule que je pousse sur mon blog ce soir, plutôt réservée à la rêverie en temps normal : deux messages ce mois-ci de la même personne sur ma boutique en ligne.


Dans un premier temps, on me demande de réserver un article en attendant un crédit....

j'ai horreur de ce genre de demande qui au final n'aboutissent jamais...

parce qu'il est évident que lorsqu'on en est à attendre un crédit pour un simple cadre à une vingtaine d'euros,

on a autre chose à acheter de plus essentiel que de la déco.


Deuxième message ce jour pour me demander de "brader" un cadre de 15 € à 12 €.....

depuis quand je suis sur un vide-grenier ou un souk ? Et ma ridicule marge, j'en fais quoi ?

et mes heures de travail non comptabilisées dans le prix de vente ? et les frais de port offerts ?

et le coût des matériaux ?....tout ça dans un but non lucratif uniquement pour mon association.


Ce genre de comportement m'exaspère et prouve encore une fois le manque de respect du travail....

car oui c'est surtout du plaisir mais aussi des heures de travail.


Alors, passez votre chemin Mesdames (car elles sont majoritaires) si vous approuvez ces méthodes...car je n'ai même pas envie de vendre à ce genre de personnes...et encore je reste polie.


Merci pour celles qui m'ont lue jusqu'au bout...et à bientôt pour de nouvelles rêveries...